Vinyle 140 ou 180 grammes ?

5 décembre 2018

Des polémiques vieilles comme le monde, il y en a par millier … Beatles VS Rolling Stones, Numérique VS Analogique… Aujourd’hui, nous nous attaquons au débat du vinyle 140 ou 180 grammes ?

Loin de nous l’idée de clore ces débats, ni même d’influencer votre opinion. Nous vous donnons des clés et des réponses à des idées reçues, pour mieux vous faire comprendre le vinyle d’une manière technique. 

Qu’est ce qu’un vinyle 180 grammes ?

La réponse est dans la question ! 180 grammes correspond tout simplement au poids du vinyle. Il en est de même pour un vinyle de 140 grammes.

Selon le grammage, l’épaisseur du vinyle va changer. Un vinyle 140 grammes sera alors plus fin et souple qu’un vinyle de 180 grammes

À l’apogée du vinyle 12 pouces, dans les années 60-70, le standard était de fabriquer des vinyles entre 110 et 125 grammes. Pourquoi ? Tout simplement pour que le disque soit souple, mais aussi pour économiser de la matière première (le PVC). 

Les fabricants de vinyle en France voient leurs premières demandes de « disques lourds » venant du Japon. Des vinyles pouvant largement dépasser les 180 grammes.

Y a-t-il une différence de qualité sonore entre un vinyle de 140 et 180 grammes ?

Niveau qualité du son, les deux sont identiques !

En effet, sur un disque, la profondeur de gravure est de 150 microns (0,15 millimètres) de profondeur et entre 50 et 150 microns de largeur. Que le disque pèse 140 ou 180 grammes, la gravure reste la même.

Première idée reçue que nous démentons, la profondeur de gravure ne diffère pas, selon le grammage du disque. 

La qualité sonore d’un disque ne se joue alors « que » sur l’enregistrement, son mastering et le pressage du disque

Le pressage doit être adapté au grammage, tout se joue alors dans les réglages de la presse à vinyle. Le moule de la presse doit aussi être adapté au grammage (un moule par grammage). Encore une fois d’une manière technique, la cuisson du vinyle doit être adaptée au grammage du disque. Plus de matière il y a, plus la température doit être élevée pour presser le disque.

Quel grammage est le plus adapté à ma platine ?

Premièrement, parlons de la forme d’un disque vinyle. Un vinyle est plus épais en son centre, et sur ses bords extérieurs. Lorsque vous posez votre disque sur votre platine, il repose donc sur ses bords et son centre. Ces caractéristiques permettent que les sillons du disque ne reposent pas sur la platine, pour ainsi éviter qu’ils ne s’abîment.

Le vinyle doit donc être souple, pour épouser les formes du plateau de la platine. L’avantage du disque 140 grammes (et surtout des 120 grammes) est qu’il épouse parfaitement les formes d’une platine de par sa souplesse.

Plus le disque est lourd, meilleure est sa qualité ? 

Alors, non, le poids du disque ne témoigne pas de sa qualité. Notre inconscient nous fait penser que, plus c’est lourd, meilleur est la qualité, mais c’est loin d’être vrai.

Néanmoins, il est vrai qu’un disque 180 grammes sera plus rigide et donc plus solide. Sa rigidité permet donc de mieux l’entreposer, évitant de voiler le disque (cf: le disque en travers dans l’étagère Kallax Ikéa).

Conclusion, les arguments pèsent en faveur du disque 140 grammes. 140 ou 180 grammes, la qualité sonore ne diffère pas vraiment. Si les disques 180 sont plus rigides, plus solides, ils ne sont pas mieux adaptés à la lecture du disque, et son pressage … Finalement, question écologie, 40 grammes de matière en plus ou en moins, sur des milliers d’exemplaires, cela fait la différence ! 

No Comments

    Leave a Reply