groundation pressé par m com musique

Passage de témoin pour Groundation.

21 septembre 2018

Après 3 ans d’absence, Groundation is back… enfin presque. C’est entouré de huit nouveaux musiciens qu’Harrisson Stafford poursuit l’aventure, vingt ans après ses débuts. Forte d’un nom déjà imposé sur la scène musicale internationale et porteuse d’un message tourné vers l’avenir, la relève du spiritual roots reggae se dévoile dans « The Next Generation ». Sortie le 21 septembre chez Baco Records, l’album vinyle est pressé par nos soins …

Groundation 2.0

 

Marcus Urani et Ryan Newman laissent la main à huit musiciens de la Sonoma State University qui avait vu naitre Groundation en 1998. Après plusieurs albums largement plébiscités par la critique et une tournée sur les plus grosses scènes internationales, certains fans regrettent que le même nom soit donné à un groupe totalement reformé. Mais loin d’être une usurpation, c’est bien la transmission assumée d’une musique et d’un message qui a parcouru le monde qu’effectue Stafford en se tournant vers les jeunes générations.

Continuer à jouer pour éveiller les consciences

Dans une interview accordée au Musicodrome, le chanteur affirme qu’il ne peut dissocier sa musique du message qu’elle porte. Marley, Burning Spear ou Israël Vibration ont inspiré et continuent de guider sa lutte pour un monde plus juste. Dans ce nouvel opus, le groupe suspend le temps et nous invite à nous questionner sur l’impact de nos consommations et leurs conséquences à long terme. Un second chapitre où le Professeur prend de la distance vis-à-vis de l’héritage que nous laissons derrière nous. Les titres « My shield » et « Fossil Fuels » déjà dévoilés donnent le ton, à vos casques…

Une musique entre tradition et exploration

Si la pochette et le titre de l’album sont particulièrement actuels, les savoir-faire choisis par le groupe sont plus traditionnels. En effet, pas question d’enregistrer en digital, mais en analogique, bande par bande, afin de conserver à la foi la densité, la qualité et l’authenticité du son. Comme depuis Hebron Gate sorti en 2003, c’est Jim Fox qui assure à chaque instrument l’opportunité de nous emporter dans une expérience inédite au croisement du reggae, du jazz et de la world music. Des sonorités apaisantes et rayonnantes pour une promenade autour du monde, à découvrir au plus vite.

 

E. Gomez